Les balados explosent et sont devenus LA nouvelle façon de communiquer. Des grandes plateformes médias aux plus petits créateurs de contenu, beaucoup ont adopté ce format, à la base audio. Aujourd’hui les balados se retrouvent même sur YouTube, diffusés en direct ou en rediffusion. Mais qu’est-ce qu’un balado ? Quelle est son origine ? Comment s’orienter dans ce nouveau foisonnement de contenu pour ne pas en faire une « baladox » ?


person in white dress shirt sitting beside brown wooden table with white ceramic mug and black
Photo by cottonbro on Pexels.com

Qu’est-ce qu’un balado ?

Le podcast (ou baladodiffusion) est né il y a environ 15 ans quand des « techies » ont trouvé une façon d’encapsuler des fichiers audio dans un flux RSS qui, à l’époque, servait principalement à alimenter des blogues. Le mot, inventé par Ben Hammersley en 2004, vient de la contraction entre « ipod » et « broadcast » (diffusion). Il tentait de nommer le nouveau phénomène qui naissait chez les journalistes et blogueurs aux États-Unis. Ce format a lentement, mais sûrement, gagné en popularité et est devenu le support de la « radio pirate » du XXIe siècle. Il semble que ce format permet de tirer « le meilleur des mondes » de la radio et des médias en facilitant la diffusion pour le créateur tout en libérant l’auditeur de la contrainte du temps et de l’espace, avec une capsule audio téléchargeable et facile à écouter partout.

Depuis et dans les dernières années, la baladodiffusion est devenue un médium à part entière, surtout dans l’anglophonie, où un grand engouement de la part du public a alimenté non seulement un foisonnement de la communauté et du contenu, mais aussi un intérêt de la part des annonceurs, et des millions de dollars en contrats exclusifs et en publicité. Cette évolution a créé un effet de vague qui est arrivée assez récemment dans la francophonie. 

Quels sont les différents formats ?

Aujourd’hui, après 15 ans d’existence, le format balado prend différentes formes : reprises de programmes radio, séries thématiques, conversations quotidiennes ou hebdomadaires, balados vidéo, donc il est facile de s’y sentir perdu. Mais là est la beauté de ce médium, autant il permet à des fans de science-fiction de parler pendant des heures, à des chercheur.e.s de parler de leur domaine, à des enthousiastes, ou à de vraies équipes de production, de raconter des histoires. D’ailleurs, le storytelling est au centre du genre le plus écouté en ce moment, le « true crime » des balados sur les vrais crimes.

Cet aspect de storytelling est d’une grande importance pour la vulgarisation scientifique, surtout en ce moment où l’on est aux prises avec une importante vague de désinformation et scepticisme envers la science et les scientifiques. Si on s’y prend bien, la baladodiffusion permet de rejoindre un vaste public et d’être entre leurs deux oreilles pendant en moyenne 30 minutes, bien plus que sur une vidéo YouTube.

Les balados que l’on apprécie particulièrement, et pourquoi ?

En tant que consommateurs (et producteur pour David) de balados, nous avons essayé de comprendre pourquoi ce format nous plait tant : 

  • L’aspect un peu « nostalgique » : Cela rappelle la radio et les émissions que nous écoutions plus jeunes avec nos parents, notamment en voiture;
  • La proximité : Le format sous forme d’entrevue et de conversation fait en sorte que l’on est capable de se sentir proche des intervenants, en ayant l’impression de participer à la conversation;
  • L’aspect pratique : un podcast s’écoute partout et quand on veut! Il est super facile de l’enregistrer sur son application pour l’écouter même sans être en ligne;
  • La diversité impressionnante de sujets (sérieux comme moins sérieux) et de formats : ce qui est intéressant c’est que certains balados peuvent aborder un sujet assez spécifique avec des contenus plus précis à chaque épisode et que d’autres peuvent être génériques et aborder plein de sujets très différents. Les formats entrevue est certainement le plus populaire et le plus utilisé, car la conversation permet de rendre l’épisode vivant. On peut trouver de véritable entrevue d’un expert ou une experte en particulier ou bien des formats avec plusieurs personnes qui débattent autour d’un sujet spécifique. Tout un monde à découvrir et des personnes incroyables à rencontrer dans sa poche, ce n’est pas génial ? 

Vous souhaitez un peu d’inspiration pour vos écoutes ?

Avec David, nous vous partageons une petite sélection de quelques balados que nous apprécions et nous vous expliquons pourquoi : 

La sélection de Manon : 

  • La méthode scientifique : aborde des sujets très variés de science (et de science-fiction) avec plusieurs expert.es de qualités – ce que j’aime c’est aussi la diversité des supports dans un seul épisode avec au début un condensé de l’actualité scientifique puis, ensuite, l’exploration d’une thématique avec un ou plusieurs invités, un peu de musique au milieu et un mini-reportage en lien avec le sujet 
  • On s’appelle et on déjeune : une conversation entre deux nutritionnistes québécois, c’est léger et éducatif en même temps, on peut y apprendre beaucoup de choses sur l’alimentation, ils invitent toujours un expert en lien avec le sujet discuté dans l’épisode
  • Papa PhD (ou l’autre petit nom de David Mendes): un balado français et anglais qui permet de découvrir, grâce aux entrevues de Papa PhD, des doctorant.e.s aux parcours inspirants qui ont décidé de faire autre chose que de la recherche académique. Le genre d’écoute bienveillante, ludique, où tu as l’impression de faire toi aussi partie de la conversation. Papa PhD donne de la visibilité à un champ des possibles pour la communauté étudiante en les sensibilisant à l’après-doctorat. 
  • Tête-à-tête avec la science : dans un autre registre, Myriam Beaudry, étudiante au doctorat en nutrition, nous fait découvrir avec passion des chercheur.e.s pour discuter de leurs projets de recherche. Ensemble, ils abordent les sujets d’actualités liés à leur travaux et des difficultés de communiquer la science au grand public. Une très belle fenêtre sur les domaines de la science au Québec qui permet de mieux les comprendre. 

La sélection de David:

  • (En)Quête de criminologie: un balado de vulgarisation scientifique où l’on investigue certains mythes de la criminologie. Une balado du Centre international de Criminologie comparée (CICC) de l’université de Montréal animée et produite par des étudiants du centre. Un très bon exemple du balado comme engin de vulgarisation d’un domaine de recherche
  • Le labo des savoirs : balado hebdomadaire de vulgarisation en science et en médecine. J’aime la qualité de production et la variété de sujets couverts dans ce balado, qui représente bien ce que peut accomplir une équipe en termes de ligne éditoriale et de qualité audio
  • Thésard-es : balado qui nous vient de la France que j’apprécie en particulier, où une docteure et une doctorante en sciences humaines et sociales discutent sans tabou de thèmes divers autour de ce qu’est le doctorat dans le domaine des SHS en France. J’aime beaucoup le format à deux et comment les deux animatrices se complètent, autant au cours des entrevues que dans les segments en solo
  • Plog de Thèse : un journal de thèse d’une jeune doctorante en sciences de l’éducation ayant derrière elle une formation et une carrière en communication. Un format léger, dans lequel ce sont la spontanéité et l’authenticité des partages qui nous accrochent, en particulier si on est en thèse

Où trouver d’autres balados ? 

David a créé deux collections de balados de science organisées par thème – une en français et une en anglais – sur une plateforme appelée Podchaser, qui permet de suivre et d’évaluer les balados et leurs créateurs:

Sinon, en général, les applis d’écoute comme Google Balados, Apple Podcasts ou Spotify permettent de faire des recherches par mots clés. Et comme beaucoup de balados sont maintenant présents aussi sur YouTube, une recherche incluant le terme « podcast » ou « balado » peut aussi vous aider à trouver ce que vous cherchez.

N’hésitez pas vous aussi à nous partager en commentaires les balados que vous aimez écouter et pourquoi, pour enrichir nos listes de lecture. Si vous êtes intéressés à en savoir plus ou même à vous lancer dans la production de balados, d’autres articles sur des aspects plus techniques, plus précis ou sur des créateurs et créatrices de contenus suivront, restez à l’écoute ! 😉

Manon Boiteux
Manon Boiteux

Collaboratrice pour promouvoirlarecherche.com, coordinatrice de projets à l’UdeM


David Mendes da Silva
David Mendes da Silva

Collaborateur pour promouvoirlarecherche.com, producteur et animateur du balado Papa PhD et traducteur scientifique